Bilan de la vente de riad et autres biens immobiliers en fin 2010 à Marrakech et au Maroc

villa-prestige

Le secteur immobilier à Marrakech et dans le Maroc entier connaît des changements suite à la crise financière de 2008. L’évolution de la vente de riad à Marrakech est surveillée de près par les autorités. Est-ce qu’il y’a eu augmentation des ventes ? Est ce que le nombre de riad à rénover et à vendre a augmenté ? Qu’en est-il de la vente de villas de luxe à Marrakech et ailleurs au Maroc ?
Un bilan des transactions du quatrième trimestre 2010 a récemment été publié par la Bank Al-Maghrib en partenariat avec l’ANCFCC (Agence Nationale de la Conservation Foncière, du Cadastre et de la Cartographie). Ce bilan est consacré aux transactions dans le secteur de l’immobilier résidentiel au Maroc.
Les tendances générales

Selon la tendance générale dépeinte dans ce bilan, les transactions ont connu une baisse générale oscillant autour de 16%. Dans le détail, 11 240 transactions ont été enregistrées pour le compte du 4ème trimestre 2010, soit une baisse de 16,6%. 90% de ces transactions représentent les ventes d’appartements, pour un total de 9 945, soit une baisse de 17% dans le nombre d’appartements vendus en comparaison avec le trimestre précédent. Par contre les ventes de maisons ne représentent pas moins de 8% des transactions enregistrées, un total de 1 028 opérations. On note ainsi une baisse de 17,2% des maisons vendues comparativement au troisième trimestre. La surprise vient des ventes de villas, elles ont augmenté de 2,3% par rapport au troisième trimestre, pour un total de 267 opérations enregistrées.

Tendances par régions

Pour ce qui est des régions, on a pu observer de fortes baisses dans les régions du Grand Casablanca, Rabat-Salé-Zemmour-Zaër et aussi dans la région de Meknès-Tafilalt. Par contre une augmentation de transactions a été observée dans la région de Fès-Boulmane. Même si le niveau des transactions a diminué dans la région du Grand Casablanca, la ville enregistre à elle seule 40,5% des transactions, Marrakech 14,8% et Tanger 11,1%. Les villes qui ont fait l’objet de l’étude (dix au total) ont enregistré des hausses des ventes au dernier trimestre 2010 ; les plus grandes hausses sont enregistrées par Agadir (118%) et Rabat (78,2%).
Dans l’ensemble, les prix des biens ont baissé d’environs 2% par rapport au 3ème trimestre ; pour être plus précis, ce sont les prix des maisons et des villas qui ont baissé, tandis que ceux des appartements sont restés stables. Par rapport au 3ème trimestre, les prix des villas ont baissé d’environs 0.7%, surtout à Casablanca et à Marrakech. Par contre les prix ont augmenté de 11,1% à Meknès.