Pour découvrir l’art Marocain contemporain faites la location d’un Riad à Marrakech

Le Clos des Oliviers Marrakech

Tel un tableau d’art à ciel ouvert, Marrakech et d’ailleurs tout le Maroc ressemble à un chef d’œuvre légué par les ancêtres comme héritage. Des villes comme Meknès la ville mythique, Essaouira la bleue ou encore Marrakech la sainte ont toujours étaient des sources d’inspirations pour les artistes d’ici et d’ailleurs. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle beaucoup grandes manifestations dans le monde l’art se déroulent à Marrakech et le secteur de la location de chambre d’hôte Marrakech avec piscine Voir le site http://leclosdesoliviers.ma/ y trouve son compte. En effet les chambres de Marrakech et plus précisément celles des maisons d’hôtes de Marrakech ont toujours étaient l’hébergement favori des artistes et écrivains venus d’ailleurs. C’est d’ailleurs grâce eux à que le monde a pu découvrir une merveille cachée au Maroc ces fameuses demeures nommés « les Riad ». Et depuis lors, les Riad ont retrouvé un prestige et une notoriété jamais égalé.

Ainsi à côté du festival international du film de Marrakech, la ville ocre à initié un autre évènement de la même ampleur « Marrakech Art Fair » et qui réunira plus d’une quarantaine de galeries à travers le monde pendant une semaine à Marrakech. Toutefois l’évènement le plus passionnant et qui met en éxelle l’art Marocain et africain en général c’est cette brillante exposition qui durera 2 mois à partir jeudi 8 octobre. Son nom « résonances » en dit long sur la variété, la richesse et l’originalité des œuvres qui y seront exposées. En effet de la photographie aux peintures, en passant aux dessins, installations et vidéos se côtoient dans un même espace. L’idée est de dévoiler le vécue des artistes Marocain surtout ceux qui vivent de l’autre côté de la méditerranée. Un prétexte pour parler de l’immigration ainsi que ses enjeux et réalités. Résonances regroupent 15 artistes marocains dont la majorité vit à l’étranger et qui racontent leurs parcours à travers leurs œuvres.

En effet le phénomène de l’immigration est très lié à la société marocaine et cela depuis plus d’un demi-siècle. Par conséquent cette double identité, le tissage de lien culturel et affectif avec la méditerranéen résonnent sur les œuvres de chacun. Bien évidemment chaque expérience est différente et enrichissante. Chacun divulgue ses craintes, ses secrets, ses amours mais aussi ses souffrances, en terre étrange ou ils ont trouvé leur place. L’exposition « Résonances » est déjà un succès vue l’affluence des visiteurs qui sont captivés par la pluralité des thèmes développés par les inspirations d’ici et d’ailleurs dans un même espace.

Ces artistes Marocains sont des ambassadeurs de leur pays mais surtout de leur culture dans l’autre rive de la méditerranée. Néanmoins leurs œuvres trahissent aussi l’influence de la culture de l’autre pays, leur terre d’adoption. En somme c’est l’esthétisme du métissage aves ses différentes facettes qui est exposé à Marrakech. L’exposition est une sorte d’interface des champs artistiques des pays du Nord et du Sud avec leur différence culturelle. « Résonances » durera encore deux mois du 7 octobre au 7 décembre prochain, alors cela vaut le déplacement pour Marrakech.